La peur

Lettre d'info

- de Aurelia Aureyn -

"La seule chose dont nous devons avoir peur, c'est la peur elle-meme."
Franklin Delano Roosevelt

Contrôlez vos pensées. Modifiez vos pensées de peur en voyant les choses autrement.

Vous savez que la peur ne vous rapprochera pas de ce que vous souhaitez. Elle est également mauvaise conseillère.

Vous faire du souci, ressentir de la jalousie, nourrir un sentiment de culpabilité, être terrorisé, nourrir de la colère ou de la rancoeur sont également des formes de peur.

Il n'existe que deux sentiments de base : la peur et l'amour.

La peur prend toute votre énergie et procure un sentiment encore supérieur que ce que vous craignez. Elle peut vous paralyser et anéantir votre créativité. Vous vous concentrez en effet sur ce que vous ne voulez pas qui arrive ou risque d'arriver.

Etant donné que la peur est un sentiment puissant, vous réalisez vous-même que ce pourquoi vous nourrissez de la crainte peut survenir dans votre vie. Analysez donc le plus possible vos pensées et repérez les pensées qui ne vous aident pas à aller de l'avant. Par exemple, vous êtes jalouse de la jolie nouvelle collègue de votre partenaire. Même si vous ne dites rien, vos pensées de jalousie et de crainte, si elles persistent, sont transmises au subconscient de votre partenaire. Les personnes qui vivent ensemble ou qui sont proches ont un mode de pensée très lié. Votre partenaire capte vos pensées et s'il s'agit d'images qui voient votre partenaire rire, parler ou commencer une relation avec un autre, ces pensées évoluent dans l'esprit du partenaire et auront cette même tendance à se réaliser que ce que vous pensez. En fait, vous avez alimenté dans une certaine mesure ce qui pourrait se passer. Il est dès lors toujours conseillé, avant de rejeter (totalement) la faute sur l'autre, de procéder à votre propre analyse. De vérifier si ce que vous avez mis en œuvre n'a pas été généré par la peur que ça se produise.

Cela n'implique pas que votre partenaire soit disculpé parce qu'il a été poussé par son subconscient. En effet, il existe chez lui également des convictions relatives à ce type de situations. Son comportement dépendra également de cela.

Vous pourriez rétorquer : je ne peux empêcher que le sentiment de jalousie ou de peur me tombe dessus sans que je ne l'aie consciemment autorisé.

C'est possible. En effet, notre être le plus profond, notre subconscient peut contenir des "noyaux", faits de doutes, manque de confiance ou d'amour, provoqués par des expériences négatives.

Si celles-ci ne peuvent être effacées, elles peuvent ressurgir. Jusqu'à ce que nous les repérions et décidons d'y travailler. La vie propose à chaque fois la même leçon, jusqu'à ce qu'elle soit apprise.

Concernant l'exemple concret que nous venons de voir : modifiez vos pensées de telle sorte que ce que vous souhaitez voir arriver, c'est-à-dire nouer avec votre partenaire une relation d'amour harmonieuse à tous niveaux et que toute le monde y contribue, beaucoup ou peu. Si vous le voyez comme ça, ce sera comme ça. C'est une façon de nourrir votre relation. Votre partenaire le comprendra et se sentira soutenu par vous, sans précisément savoir ce qui émane de vous.

Faites le immédiatement, changez immédiatement vers ce que vous souhaitez vraiment. Chaque moment est une nouvelle chance. Ne dites pas : “et si …”, mais dites : “c'est comme ça”. Vivez en pleine confiance. Vous pouvez éventuellement souhaiter que la situation change dans votre relation. Les affirmations à cet effet sont décrites dans le livre.

L'image que vous avez de vous est importante pour supprimer la peur et nouer de bons contacts. Votre énergie est déterminée par les schémas mentaux, les convictions et le comportement. Elle est également la force sous-jacente à votre relation. Une bonne relation avec les autres n'est pas tant, ou du moins pas principalement déterminée par votre physique, votre succès matériel ou vos capacités intellectuelles, pour ne citer que quelques-uns des véritables ou supposés pôles d'attraction. C'est donc l'image que vous avez de vous qui est cruciale pour des relations harmonieuses. Les autres vous voient de la manière dont vous vous considérez. Il m'a paru utile de citer les questions suivantes, rédigées pour la plupart par Sandra Anne Taylor, afin de vous permettre de vérifier quelle valeur vous accordez aux affirmations suivantes.

Jamais-0 Parfois-1 Relativement souvent-2 La plupart du temps-3 Toujours-4

  1. Je dors bien et me réveille reposé.
  2. J'envisage l'avenir avec enthousiasme et optimisme.
  3. J'ai généralement confiance en moi et dans les choix que j'opère.
  4. Je suis ouvert aux choses nouvelles.
  5. Je me sens à l'aise dans différentes situations sociales.
  6. Je suis dans l'ensemble satisfait de mon apparence.
  7. Je suis dans l'ensemble satisfait de mon travail.
  8. Je suis dans l'ensemble satisfait de ma vie (de famille).
  9. Je suis dans l'ensemble satisfait de mes relations personnelles.
  10. Je parle facilement de mes besoins et de mes sentiments avec les gens.
  11. Je suis plutôt spontané.
  12. Je vais à la recherche d'expériences créatives.
  13. Je planifie mon temps afin de ne pas devoir trop me dépêcher.
  14. Je planifie mon temps afin de libérer du temps pour mes propres objectifs et pour mon bonheur.
  15. J'ai un objectif et donne un sens à ma vie.
  16. Je profite de ce que j'ai et j'apprécie les choses positives de la vie.
  17. J'ai des habitudes alimentaires saines.
  18. Je fais de l'exercice physique et je bouge suffisamment.
  19. Je me concentre principalement sur ce qui se passe maintenant et choisis de profiter du présent.
  20. Je m'adapte facilement aux changements et je n'ai pas peur de l'inattendu.
  21. Je fais confiance à mon intuition.
  22. Cela ne me pose pas de problème d'être franc, car je sais que c'est mon droit.
  23. Je m'affirme et je me sens bien comme je suis.
  24. Je suis persuadé(e) que les choses évolueront au mieux, sans devoir pour autant tout contrôler.
  25. Je fréquente les autres sans les juger et sans me demander ce qu'ils pensent de moi.

La plupart des scores se situent entre 50 et 75 %. Ne soyez pas découragé si le vôtre est inférieur. Essayez par contre de vous rendre compte de la manière dont vous pouvez modifier votre énergie afin de pouvoir modifier vos résultats.

Afin de générer des changements positifs, faites une copie des affirmations pour lesquelles vous obtenez un score peu élevé et gardez-les à l'esprit.

Affirmez-les tous les jours.

Si vous obtenez par exemple 0, 1 ou 2 au numéro 14, cela évaluera le temps que vous consacrez à vos objectifs et à votre bonheur, écrivez/affirmez par exemple : “Je vais veiller chaque jour à mes objectifs et à mon bonheur.” Si vous ne le faites pas pour vous, vous n'attirerez pas des personnes qui le font.

Enfin, ne lésinez pas sur l'amour et l'harmonie, et pas seulement vis-à-vis des autres. Les pensées fonctionnent de deux manières : vers l'extérieur et vers l'intérieur. Celui qui dégage un sentiment négatif vis-à-vis des autres, le dégagera également vis-à-vis de lui-même; quiconque est aimable (dans le sens large du terme), bienveillant, sera lui-même plus heureux. Donner permet de recevoir. Un mouvement perpétuel. Toujours plus large.

Aurelia Aureyn
e-boek La loi de la force de vos pensées

Découvrez comment atteindre le succès dans votre vie grâce à des affirmations et la philosophie du "Secret" et de "La loi d'Attraction". Apprenez comment mettre ces idées en pratique avec mon livre électronique. Téléchargez ce livre immédiatement et commencez dès aujourd’hui !
Maintenant seulement à €14,00

webdesign & photography eXponent